Après nous T1 Au commencement de Myra Eljundir










  • Broché: 384 pages
  • Editeur : R-jeunes adultes (23 novembre 2017)
  • Collection : R










♦ Résumé ♦



     Les visages les plus angéliques sont les masques des démons les plus cruels. 
Jeune fille à la beauté ensorcelante et à la voix envoûtante, Jezebel Kern a tout pour être heureuse... Mais elle porte en elle un secret qui la ronge chaque jour davantage.
Lorsque ses parents meurent dans un terrible accident, Jezebel découvre une effroyable vérité sur son passé et le leur. Elle se sent trahie. Son univers s'effondre.
Y a-t-il un lien avec son secret ? Qui est-elle vraiment ?
Il est des questions dont il vaut mieux ne jamais connaître les réponses. Celles que Jezebel trouvera risquent bien de faire vaciller ses croyances comme sa raison.
Après son inoubliable trilogie Kaleb, la nouvelle saga fantastique de Myra Eljundir.



♦ Avis ♦


     Myra Eljundir et de retour et si vous avez aimé Kaleb alors venez rencontrer la toute aussi perturbante Jezebel.

     Je suis ravi de retrouver l'autrice avec sa nouvelle trilogie. J'avais déjà adoré Kaleb et avec Après Nous, Myra Eljundir frappe encore plus fort.

     Le roman se divise en trois parties qui commencent chacune par une scène bien hard. Dès les premières pages, l'autrice annonce la couleur et l'ambiance du roman s'annonce plutôt sombre.

     Si avec Kaleb, j'avais accroché de suite, ici, j'ai mis beaucoup plus de temps avant de vraiment m’intéresser aux personnages. J'ai été spectateur de l'histoire pendant une grande partie du roman. Je ne savais pas trop comment me positionner par rapport aux personnages. Je ne voyais pas non plus où voulait en venir Myra Eljundir avec son histoire somme toute intéressante.

     Une fois complètement pris dans l'histoire, sur le tard donc, j'ai beaucoup plus apprécié ma lecture et commencé a apprécier les personnages comme Rowan et Noé plus particulièrement. J'ai aimé découvrir leur histoire même si le tout est survolé rapidement. Un petit approfondissement concernant les persos aurait été bienvenu.

     Un thème déjà présent dans Kaleb l'est toujours ici, la manipulation. Certains personnages ne vont pas se gratter d'utiliser  ce don pour parvenir à leur fins. Parlant personnage, je ne sais toujours pas quoi penser de Jezebel et Jarod même si l'histoire qui entoure celui ci m'intrigue beaucoup. Concernant Jezebel, je m'attendais à ce qu'elle soit plus  'rentre dedans' hors ce n'est pas vraiment le cas.

     Le roman se lit très vite (peu être un peu trop ) grâce au style léger et fluide de Myra Eljundir. Je ne l'ai pas trouvé particulièrement addictif comme Kaleb a pu l'être. Malgré tout, les dernières pages m'ont beaucoup plu. Il se passe limite plus de choses dans les dernières pages que pendant tout le reste du roman.

     Après Nous reste un bon roman qui se distingue des autres YA, d'une part par le style clair et direct de l'autrice. Elle dit les choses sans faire de chichis. D'autre part, par l'ambiance du roman qui est sombre, dérangeante et originale. Myra vise dans le mille avec des scènes bien glauques qui font leur effet.

     Pour finir, même si, sur l'ensemble du roman, seule une petite partie a su me convaincre, je me laisserai tenter par le second tome, car la fin de celui ci promet un second opus bien plus intéressant.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Outliers T1 - Les anomalies de Kimberly McCreight

A un fil de Rainbow Rowell