Territoires de Olivier Norek







  • Poche: 384 pages
  • Editeur : Pocket (8 octobre 2015)
  • Collection : THRILLER














♦ Résumé ♦


     Les exécutions sommaires de trois jeunes caïds de Malceny, "plaque tournante de la came pour l'Île-de-France", mettent la SDPJ sur les dents. Mais le capitaine Coste n'a pas peur de mettre le feu aux poudres...
À Malceny, dans le 93, on est habitués aux règlements de comptes. Mais un nouveau prédateur est arrivé en ville et, en quelques jours, les trois plus gros caïds du territoire sont exécutés. Le capitaine Coste et son équipe vont devoir agir vite, car leur nouvel ennemi s'implante comme un virus dans cette ville laissée à l'abandon, qui n'attend qu'un gramme de poudre pour exploser. Une ville où chacun a dû s'adapter pour survivre : des milices occultes surentraînées, des petits retraités dont on devrait se méfier, d'inquiétants criminels de 12 ans, des politiciens aveugles mais consentants, des braqueurs audacieux, des émeutiers que l'État contrôle à distance de drone. Et pendant ce temps, doucement, brûle la ville.
La dernière affaire du capitaine Coste ? Elle se passe en enfer... 




♦ Avis ♦

     De retour avec Olivier Norek et son roman 'Territoires'. J'avais beaucoup aimé son précèdent livre 'Code 93' alors quand je suis tombé sur celui ci pour à peine 1 euro, je n'ai pas hésité.


'Vous savez, j'ai toujours classé les infractions en deux mobiles. L'argent et le sexe. Vous m'avez ouvert l'esprit. Il n'y a jamais qu'un seul mobile, celui du pouvoir.'


     J'ai passé un bon moment de lecture avec 'Territoires' sans que cela soit une dinguerie non plus. Le côté agréable du roman est que l'auteur connait ( forcement ) très bien son sujet. 

J'ai eu l'impression de lire ou même de voir ce genre d'histoire des dizaines de fois. En le lisant, j'avais le sentiment de regarder un reportage sur les cités du 93 diffusé sur W9. Je ne l'ai pas trouvé prenant ni original bien que réaliste. C'était limite trop cliché mais malgré ça, le tout reste crédible. L'intrigue est plutôt bien travaillée et bien menée. Coupée en trois parties, l'histoire se lit facilement et le final est assez prévisible malheureusement. Malgré cela, mon petit plaisir n'a pas été gâché. En revanche, je ne qualifierais pas ce roman de thriller. Polar oui, mais ça s'arrête là. Il manque d'un petit quelque chose qui aurait pu rendre ce roman bien meilleur.


'C'est le drame de nos vies, on consacre nos journées et nos nuits à aider de parfaits étrangers sans etre capables de faire attention à ceux qui nous sont proches.'

     Pour terminer, Territoires est un policier qui se lit rapidement malgré un manque de rythme et de suspens. Les chapitres sont courts se qui donne une impression d'avancer très vite dans l'histoire, somme toute banale. Lire Olivier Norek juste après un Karine Giebel, c'est plutôt fade en comparaison. A lire tout de même pour tout fan du genre mais n'en faite pas une priorité. En revanche, je lirai  les prochains romans de Olivier Norek bien évidemment.



     

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mes voisins les Goolz : Sale nuit pour les terreurs de Gary Ghislain

Après nous T1 Au commencement de Myra Eljundir

Corniche Kennedy de Maylis de Kerangal