De force de Karine Giebel








  • Poche: 576 pages
  • Editeur : Pocket (14 septembre 2017)
  • Collection : POLICIER














♦ Résumé ♦


     Maud Reynier, fille unique d'un chirurgien réputé, est sauvagement attaquée et secourue de justesse par un joggeur. Mais son agresseur n'a qu'une obsession : finir le travail... tandis que le professeur Reynier, défiant la raison, s'obstine à ne pas vouloir prévenir la police. La villa du célèbre médecin, où Maud est enfermée avec ses proches, devient le décor d'un huis clos inquiétant, et les secrets grondent en sourdine.




♦ Avis ♦


     C'est avec un grand plaisir que je retourne dans l'univers de Karine Giebel. Ce n'est plus une surprise pour personne ! J'aime cette autrice.  Je passe toujours d'excellents moments de lectures en sa compagnie et celle de ses personnages.

     Je sais que Karine Giebel ne fait pas l’unanimité mais avec moi, cela fonctionne toujours. Je la trouve excellente dans son domaine.



'Pour construire quelque chose, il faut des fondations solides. Des racines saines.
Les miennes étaient pourries.
L'arbre en apparence si résistant s'est couché au sol.
Emportant tout dans sa chute...'



    Pour la petite histoire, nous allons suivre Maud, qui, après une agression, va devoir se retrouver sous la protection d'un garde du corps car son agresseur n'a pas dit son dernier mot et va tenter par tous les moyens de se rapprocher un peu plus chaque jours, d'elle et de son père. D'ailleurs celui ci semble cacher bien des  choses...

     Encore une fois, l'autrice réussi un roman incroyable. Je me suis fait berner comme un bleu. Je n'est rien vu venir sur le dénouement. J'en ai pourtant soupçonné du monde mais comme d'habitude, la bonne personne est passée entre les mailles de mon filet. Je suis un piètre enquêteur.


'Il supporte difficilement de la voir pleurer. Ses larmes sont comme son sang. Lorsqu'elles coulent, il saigne.'

     Les 576 pages défilent à une vitesse folles. L'écriture rythmée et l'intrigue menée tambour battant rendent ce livre hyper addictif. Les personnages sombres pour certains et mystérieux pour beaucoup vont vous rendre dingue.  Il est difficile de les cerner et de savoir le vrai du faux dans ce huis clos où chacun des personnages pourrait être l'assassin.  J'ai adoré ce roman malgré un résumé pas super alléchant.

     Pour terminer, Karine Giebel réussi encore une fois un véritable tour de force avec ce nouveau roman que tout lecteur du genre ' policier - thriller' se doit de lire. De manière générale, vous devez absolument lire du Karine Giebel. L'essayer, c'est l'adopter. 



'Le temps de l'impunité est résolu
Le temps des souffrances est venu

Macabre poème.'







     









Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mes voisins les Goolz : Sale nuit pour les terreurs de Gary Ghislain

Après nous T1 Au commencement de Myra Eljundir

Corniche Kennedy de Maylis de Kerangal