jeudi 7 juillet 2016

Les vielles de Pascale Gautier






  • Poche: 224 pages
  • Editeur : Folio (4 novembre 2011)
  • Collection : Folio







Résumé

     Il y en a une qui prie, une autre qui est en prison, une autre encore qui parle à son chat, et certaines qui regardent les voisines de haut en buvant leur thé infect. Leurs maris ont tous disparu. Elles sont vieilles, certes, mais savent qu'elles pourraient bien rester en vie une ou deux décennies encore, dans ce pays où il n'est plus rare de devenir centenaire. Alors elles passent leur temps chez le coiffeur, à boire et à jouer au Scrabble, à essayer de comprendre comment fonctionne un téléphone, à commenter les faits divers, à critiquer leur progéniture qui ne vient pas assez, à s'offusquer de l'évolution des moeurs... Elles savent que le monde bouge, et qu'elles devraient changer leurs habitudes, mais comment faire, à leur âge ? Aussi, l'arrivée de Nicole, une "jeunesse" qui entame tout juste sa retraite, et l'annonce d'une catastrophe imminente, vont perturber leur quotidien.



Avis

     'Les vielles', c'est le genre de livre qui vous attire le regard de par sa couverture avec cette petite dame et son sourire plutôt mesquin. Ensuite vient le résumé qui annonce une histoire plutôt drôle. Et pour terminer, c'est un Folio et j'aime beaucoup cette édition dont je me construit petit à petit une collection.

    Pour en revenir plus directement au roman, je dois dire que je suis assez mitigé après ma lecture. Je m'attendais à mieux ! A beaucoup rire, hors, j'ai souris à quelques occasions uniquement. L'histoire est plutôt sympa dans son ensemble. On passe de 'vielle' en 'vielle' en découvrant leur vie, leur caractère, parfois drôle, parfois aigris. Nous suivons leur réaction, quand une annonce importante leur tombe dessus. Certaines réactions sont tirées par les cheveux, beaucoup trop selon moi...

     Nos héroïnes, sont attachantes et on reconnait bien là, dans cette histoire, l'image que l'on peut avoir des vielles dames quand elle discute entre elles dans la réalité. Malgré un humour fort présent, Pascale Gautier n'en oublie pas d'insérer un côté plus triste que beaucoup connaissent, la solitude.

     Malgré une écriture agréable, l'histoire manque cruellement d'un petit quelque chose qui nous tiennent en haleine, qui fasse que ce roman ne soit pas uniquement une histoire qui s'oublie aussi vite qu'elle se lit . C'est dommage.

     Pour terminer, je ne conseille pas spécialement ce bouquin, mais si vous tombez dessus,là, oui n'hésiter pas car vous passeraient un agréable moment en compagnie de ses dames pleines de vie.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire