Et ils meurent tous les deux à la fin de Adam Silvera







  • Broché: 414 pages
  • Editeur : R-jeunes adultes (24 mai 2018)
  • Langue : Français












♦ Résumé ♦


     " Nous sommes au regret de vous informer que vous allez être frappé par une mort prématurée dans les prochaines vingt-quatre heures. Toute l'équipe de Death-Cast est sincèrement désolée de vous perdre. Vivez pleinement cette journée, ok ? "
Le 5 septembre, un peu après minuit, Mateo et Rufus reçoivent chacun le funeste appel. Ils ne se connaissent pas, mais cherchent tous deux à se faire un nouvel ami en ce jour finnal. Heureusement, il existe aussi une appli pour ça, Le Dernier Ami. Grâce à elle, Rufus et Mateo vont se rencontrer pour une ultime grande aventure : vivre toute une vie en une seule journée.



♦ Avis ♦

     Après la petite déception qu'a été BIG BONES, j'avais hâte de lire cette nouvelle sortie qui me tentait de fou et de découvrir Adam Silvera que je vois très souvent passer sur bookstagram. J'avais hâte de le lire et en même temps peur car le titre est des plus évocateur. On s'attend à une fin qui ne fera malheureusement pas plaisir et le destin des personnages semble inévitable ...

     Le roman commence très fort par un avant propos de l'auteur et rien qu'avec ses quelques lignes, Adam Silvera nous touche en plein cœur.

"N'attendez pas trop longtemps pour devenir la personne que vous voulez être ; le temps file."

     Et ils meurent tous les deux à la fin annonce la couleur du roman. On y suit Rufus et Matéo qui viennent de recevoir l'appel leur annonçant qu'il leur reste désormais tout au plus, 24 heures à vivre. Sans cette terrible annonce, nos deux personnages ne se seraient probablement jamais rencontrés car, pour les 'condamnés', il existe une application où il est possible de passer ses derniers instants avec un Dernier Ami, nom de cette appli. Rufus et Matéo vont donc vivre cette dernière journée ensemble.

"Il y a douze heures, un heraut m'a appelé pour m'annoncer que j'allais mourir aujourd'hui, etpourtant je me sens plus vivant que jamais."

     Rufus et Matéo sont complètement différent et pourtant au fil des pages, un lien fort va les unir. Ils vont apprendre à se connaître, à s'apprivoiser, se découvrir... L'un est rentre dedans, qui vit sa vie à fond, tandis que l'autre, est plus renfermé sur lui même avec très peu d'assurance. Leur différence va les rapprocher et petit à petit, même si on sait que notre coeur va se fendre, on tombe dans le panneau et on s'attache à nos deux personnages. Pendant les plus 400 pages, on va rire, bouger, pleurer ou encore s'inquiéter pour eux.

     J'ai complètement adoré ma lecture. Adoré les personnages qui ont su m'emporter dans leur dernière journée. Adoré la façon dont Adam Silvera aborde les thèmes de la mort,de l'amour et de l'amitié. On sait que la mort sera un thème très présent dans ce roman et pourtant la vie prend le dessus. La fatalité est là mais Rufus et Matéo vivent comme ils n'ont jamais vécus et cela rend le roman encore plus puissant.

" Peut être qu'il vaut mieux avoir bien fait les choses et avoir été heureux pendant une journée plutôt que d'avoir vécu tout une vie."

     En bref, ce roman est un coup de cœur pour moi. Au fil de ma lecture, j'avais toujours un espoir au fond de moi, que la fin pouvait être différente de ce qu'elle est... Et il meurent tous les deux à la fin est un roman aussi triste que beau porté par une plume très addictive.

     La morale de l'histoire est qu'il faut vivre SA vie pleinement en étant la personne que nous voulons être .















Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mes voisins les Goolz : Sale nuit pour les terreurs de Gary Ghislain

Après nous T1 Au commencement de Myra Eljundir

Corniche Kennedy de Maylis de Kerangal