mardi 30 août 2016

L'enfant de Noé de Eric-Emmanuel Schmitt







  • Poche: 122 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (30 janvier 2008)
  • Collection : Littérature & Documents











Résumé


     " - Nous allons conclure un marché, veux-tu ? Toi, Joseph, tu feras semblant d'être chrétien, et moi je ferai semblant d'être juif. Ce sera notre secret, le plus grand des secrets. Toi et moi pourrions mourir de trahir ce secret. Juré ? - Juré. " 1942. Joseph a sept ans. Séparé de sa famille, il est recueilli par le père Pons, un homme simple et juste, qui ne se contente pas de sauver des vies. Mais que tente-t-il de préserver, tel Noé, dans ce monde menacé par un déluge de violence ?



Avis

     Je reviens aujourd'hui avec pour moi, la découverte d'un nouvel auteur, Eric Emmanuel Schmitt. Un auteur dont j'ai beaucoup entendu parler sur la chaine ' Les bêtises de Manu'. En me promenant chez Emmaus, je suis tombé dessus et je n'ai pas hésité à me procurer ce petit ouvrage. Petit, mais intense.

     L'histoire se déroule pendant la seconde guerre mondiale, et nous allons suivre, Joseph, jeune garçon juif, qui se retrouve séparé de sa famille. Il sera donc recueilli par un homme bon, le père pons. De cette rencontre, Joseph apprendra beaucoup sur ce qu'il se passe autour de lui. Joseph est un garçon intelligent,qui s’intéresse à tout ce qui l'entoure. Il ne cesse de poser des questions et le père pons est toujours là pour répondre. Ce roman est une ode à l'amour, la tolérance et à la différence avec pleins de bons sentiments et cela fait du bien dans un monde qui semble ne plus tourner bien rond...

     La plume de l'auteur est belle, fluide et sais nous prendre par les sentiments. Nous avons peur de ce qu'il pourrait se passer si les allemands découvraient ce qui se cache dans l'établissement du père pons. Malgré cette sombre période de l'histoire, le roman nous montre que certaines personnes font preuves d'humanité.

     Pour terminer, en plus de vouloir à me procurer d'autres bouquins de cet auteur, je vous conseille de lire ce petit roman. L'histoire est belle,avec des personnages attachants, prêt à tout pour aider leur prochains. Entre rires et larmes, l'enfant de noé saura vous combler du début à la fin.


     "Ne me demandez pas à quoi ressemblait ma mère : peut-on décrire le soleil ? De maman venaient de la chaleur, de la force, de la joie. Je me souviens de ses effets plus que de ses traits. Auprès d’elle je riais, et jamais rien de grave ne pouvait m’arriver."






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire