jeudi 25 août 2016

Derrière la haine de Barbara Abel







  • Poche: 352 pages
  • Editeur : Pocket (14 mars 2013)
  • Collection : Pocket












Résumé


     D'un côté il y a Typhaine et Sylvain, de l'autre il y a Laetitia et DAvid.
Deux couples, voisins et amis, fusionnels et solidaires, partageant le bonheur d'avoir chacun un petit garçon du même âge.
Maxime et Milo grandissent ensemble, comme des jumeaux.
Jusqu'au drame.
Désormais, seule la haie sépare la culpabilité de la vengeance, la paranoïa de la haine...



Avis

 
     Tout d'abord, il y a cette couverture aussi intrigante que belle qui nous attire. Ensuite viens le résumé qui ajoute encore plus d'intérêt pour cette lecture. Puis vient s'ajouter à cela, les trois premières pages qui nous attrapent pour ne plus nous lâcher...

     Ce thriller, psychologique qui se 'joue' en huis clos entre les deux maisons est d'une efficacité redoutable. D'une part, par l'écriture fluide, rythmée et addictive de Barbara Abel et d'autre part, par une intrigue menée d'une main de maître. Je n'ai absolument rien vu venir, que ce soit le drame et ce qui résultera de ce même drame pour le reste de l'histoire. Vous pensiez savoir ce qu'il adviendra de nos personnages dans le roman ?! Oubliez. L'auteure nous retourne le cerveau avec des situations qui remettra tout en questions. Jusqu'où sont ils prêt à aller ?

     Qui est fou/folle? La femme? Le mari de la voisine? Ou bien nous, qui ne savons plus sur quel pieds danser avec ses retournements de situations ?!

     En y repensant, je dois dire que Derrière la haine est un coup de cœur pour moi. Les chapitres sont courts ce qui donne une dynamique à l'histoire de la même façon que cela créer un effet 'page turner'. Ce roman, montre à quelle point la détresse des uns les pousses à la plus horrible des choses...

     Pour conclure, oui, même si je pourrais parler des heures de ce bouquin, mais parler d'un thriller sans trop en dire est assez difficile, je vais m'arrêter là, en vous conseillant fortement ce thriller redoutable tant par son côté noir que par son côté proche de nous.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire