jeudi 5 novembre 2015

Le liseur du 6h27 de Jean-Paul Didierlaurent

  • Poche: 208 pages
  • Editeur : Folio (27 août 2015)
  • Collection : Folio


Résumé:

 «Voilà, on voulait vous dire, on aime bien ce que vous faites. Ca nous fait drôlement du bien. Ca va bientôt faire un an que Josette et moi, on vient vous écouter tous les lundis et jeudis matin.» Sur le chemin du travail, Guylain lit aux passagers du RER de 6 h 27 quelques pages rescapées de livres voués à la destruction. Ce curieux passe-temps va l'amener à faire la connaissance de personnages hauts en couleur qui cherchent, eux aussi, à réinventer leur vie.


Avis:

 En commençant ce roman, je ne savais pas du tout dans quoi je me lançais . Pour être honnête, j'ai fais mon mouton avec ce roman car je l'ai acheté pour sa popularité sur les réseaux sociaux et je voulais en faire mon propre avis car il est vrai que je ne me serait pas spontanément retourné sur ce livre malgré une couverture qui attire le regard avec tous les poissons rouge. Et vous savez quoi ?! Je suis ravi d'avoir suivi la 'populasse' en achetant et en lisant ce bouquin car j'ai passé un super moment de lecture .

Pour la petite histoire, nous sommes en compagnie d'un jeune home de 36 ans, Guylain, qui chaque matins, pendant le trajet de RER qui l’amène au travail  lit des passages de livres qu'il récupère de l'usine où il travail. Car, Guylain qui aime la littérature est employé dans une usine de destruction de livres ! Un comble n'est ce pas !!? Et du coup quand il doit nettoyer la fameuse Zestor 500, la machine qui 'mange' les livres, Guylain en profite pour récupérer quelques pages qui serviront à être lues dans les prochains trajets de RER du matin .

Ces fameuses lectures quotidienne, lui feront faire des rencontres très sympathique. Les gens l'apprécient et pour certaines personnes, deux femmes âgées principalement, attendent même le moment lecture de Guylain avec joie.  Cette rencontre avec les deux femmes, l'entrainera à venir faire la lecture pour tout un groupe de personnes âgées qui vont feront beaucoup sourire.

Un objet trouvé dans le RER nous fera découvrir les écrits d'une certaine Julie, dont la lecture de ses différents textes nous en apprendrons plus sur elle. On se laisse vite séduire par cette femme qui raconte son quotidien tel un journal intime. Petit à petit Guylain n'a qu'une envie, rencontrer cette fameuse Julie. Et pour cela, il pourra compter sur son ami Giuseppe, victime d'un accident du travail important qui l'aura laissé en fauteuil. La situation qui les unis est certes cocasse mais pleine d'humanité de la part de notre jeune liseur.

Je pourrais dire beaucoup de choses à propos de l'histoire mais à trop en dire , il y a risque de spoils et comme le roman n'est pas très gros, je n'est pas envie de vous gâcher les surprises.

Pour terminer, ce roman est très touchant , drôle, avec des personnages attachants .J'ai trouvé la plume de l'auteur très jolie, fluide et qui se lit très très vite. On se prend d'affection pour Guylain. On le soutiens dans sa quête du bonheur retrouvé grâce à Julie. C'est une très belle histoire qui mérite d'être lue .



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire