mardi 15 septembre 2015

SALEM de Stephen King



  • Poche: 827 pages
  • Editeur : Le Livre De Poche


  • Résumé:

  • Jerusalem's Lot n'avait rien de remarquable, sinon, sur la colline, la présence de cette grande demeure inhabitée depuis la mort tragique de ses propriétaires, vingt ans auparavant. Et lorsque Ben Mears revient à "Salem", c'est seulement pour retrouver ses souvenirs d'enfance. Mais, très vite, il devra se rendre à l'évidence : il s'y passe des choses étranges, sinistres. Un chien est immolé, un enfant disparaît et l'horreur s'infiltre, s'étend, se répand, aussi inéluctable que la nuit qui descend sur Salem

Avis:

SALEM est donc mon premier roman fantastique de Stephen KIng après avoir lu d'abord MR MERCEDES dans un tout autre registre . Ce premier passage dans ce style m'a convaincu même si le début de l'intrigue est très irrégulière dans le sens où l'histoire monte en puissance petit à petit et d'un coup nous retombons sur des chapitres qui traînent en longueur... Mais une fois l'histoire mise en place, tout roule comme sur des roulettes avec une histoire qui monte en suspens, en stress, en peur et en dangerosité pour nos chers personnages. 

Salem ou Jerusalem's Lot est une petite ville des USA où Ben Mears, écrivain décide de revenir dans le lieu de son enfance, mais tout ne sera pas de tout repos pour lui et ses habitants car des disparitions étranges et des meurtres viendront frapper la ville jusqu'à 'tuer' Salem de toute vies humaines ...

En plus de mon premier fantastique de SK, cette lecture fut également mon premier en compagnie de vampires et on peut dire que ceux décrient dans ce roman ne sont pas très amicaux mais plutôt flippant . Prêt à tout pour vous sucer le sang afin d'assouvir leur soif. A côté de Salem, Twilight ferait presque office de livre pour enfants ...

La plume du King est vraiment très accrocheuse, il sait exactement comment et où il veut nous conduire . Malgré des longueurs, l'histoire est prenante et effrayante. Par contre je ne me suis pas plus que ça attaché aux personnages tant il y en a, même si nous en avons quelques uns principaux .

Pour finir, l'univers 'vampiresque' de Salem m'aura tenu en haleine et j'espère ne jamais , au grand jamais, croiser de vampires ...

Maintenant,
Éteignez la tv et la lumière. 
Allumez quelques bougies et partez pour Salem en compagnie de Ben Mears . 
Mais surtout,
n'oubliez pas de vous procurer un pieu ... 
Cela pourrait bien vous sauver la vie ...

  •  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire