Les Belles T1 de Dhonielle Clayton








  • Broché: 486 pages
  • Editeur : R-jeunes adultes (22 février 2018)
  • Langue : Français














♦ Résumé ♦


     Ne souffrez plus pour être une Belle.
Dans le monde opulent d'Orléans, les gens naissent gris, ils naissent condamnés, et seules les Belles peuvent, grâce à leur talent, les transformer et les rendre beaux. En tant que Belle, Camélia Beauregard est presque une déesse dans cet univers où triomphe le culte des apparences.
Or Camélia ne veut pas se contenter d'être une Belle. Elle rêve de devenir la favorite choisie par la reine d'Orléans pour s'occuper de la famille royale et d'être reconnue comme la plus douée du pays. Mais une fois Camélia et ses soeurs Belles arrivées à la cour, il s'avère que la position de favorite tient davantage du cauchemar. Derrière les ors du palais, les noirs secrets pullulent...




♦ Avis ♦

     Les Belles de Dhonielle Clayton fut une bonne lecture malgré des débuts difficiles.

     Cette nouvelle série qu'est Les Belles se rapproche beaucoup de l'univers de La Sélection sauf qu'ici, le tout est beaucoup plus riches et plus travaillés que la série de Kiera Cass.
Les débuts ont étés difficiles, car ce premier opus est très introductif. D'un côté,  l'histoire est tellement riches et complexes qu'il faut ce temps d'introduction pour bien assimiler l'univers dans lequel nous allons être plongés. Et celui ci est aussi envoûtant, qu'effrayant. 


                             'Qui voudrait de l'amour quand on peut avoir le pouvoir ?'


     Sur les 486 pages que contient ce roman, j'ai trouvé les 300 premières pages très longues. Je pense avoir apprécié cette partie du bouquin grâce au  personnage de  Camélia que j'ai adoré. Une jeune femme rebelle qui ne compte pas se cantonner au rôle de la jolie jeune femme sans cervelle qui fera ce qu'il lui sera demandé sans rechigner. Un personnage attachant et bad-ass que j'ai déjà hâte de retrouver. J'ai également su tenir un bon rythme de lecture car malgré les longueurs, Dhonielle Clayton arrive à tenir le lecteur en haleine avec des personnages bien mystérieux.
     Une fois le décor placé, l'intrigue très riche, prend beaucoup d'ampleur dans la dernière partie du roman et tout va très vite. Les masques tombent. Les révélations affluent et le roman en devient beaucoup plus passionnant. Le style de l'auteure, quant à lui, rend le tout addictif. Il est difficile de lâcher le roman lors des 150 dernières pages.



     En bref, Les Belles traite d'un sujet très actuel qu'est le dictât de la beauté. On se rend compte ici, que tous sont prêts à débourser beaucoup 'd'argent' pour devenir ce qui se rapproche le plus de la perfection. Entre complots, magies et féeries, ce premier opus promet une trilogie très intense.










Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mes voisins les Goolz : Sale nuit pour les terreurs de Gary Ghislain

Outliers T1 - Les anomalies de Kimberly McCreight

Après nous T1 Au commencement de Myra Eljundir