1984 de George Orwell








  • Poche: 438 pages
  • Editeur : Gallimard 
  • Édition : FOLIO (16 novembre 1972)
  • Collection : Folio














♦ Résumé ♦

     «De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance. Seule comptait la Police de la Pensée.»




♦ Avis ♦


     L'un de mes challenges de l'année 2018 est de lire un peu plus de classiques. C'est un genre qui me tente peu et c'est bien pour ça que je souhaite m'y mettre plus sérieusement. 1984 de George Orwell est donc le premier classique de l'année lu.

     Verdict ?! J'ai beaucoup aimé ma lecture malgré un texte intense et lourd. J'avoue avoir décroché quelques fois sur des chapitres qui me semblaient interminables.

"A une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire."

     On a souvent l'impression de voir nos libertés réduites de différentes façons. Mais après avoir lu 1984, on se dit que l'on a bien de la chance de vivre dans un pays libre. 
Imaginez vous dans un monde ultra totalitaire où vos libertés sont bannies ... Dans 1984, notre personnage principal, Winston, vit dans ce monde où l'on vous dit quoi penser, quoi dire, quoi regarder et gare à vous si vous avez le malheur d'être hors de la ligne de conduite prescrite. La police de la pensée veille au grain. Pas facile dans ce cas de savoir à qui l'on peut faire confiance.

     Le monde de Winston n'est autre qu'un Loft Story mondiale . La population est surveillée. Les vérités se font et se défont comme bon leur semble. Totalement flippant !

'On dit que le temps apaise toute douleur, on dit que tout peut s'oublier, mais les sourires et les pleurs, par-delà les années, tordent encore les fibres de mon coeur.'

     Cet oeuvre de fiction n'est finalement pas si loin de la réalité actuelle sur certains points.

     En bref, ce roman, malgré quelques longueurs, est très intéressant. 1984 ne laisse pas le lecteur indifférent. Ce classique est aussi passionnant qu'angoissant. Il se doit d'être lu par tous.



'LA GUERRE C'EST LA PAIX
LA LIBERTE C'EST L'ESCLAVAGE
L'IGNORANCE C'EST LA FORCE'



  











Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Outliers T1 - Les anomalies de Kimberly McCreight

Après nous T1 Au commencement de Myra Eljundir

A un fil de Rainbow Rowell