Le reste de leur vie de Jean-Paul Didierlaurent








  • Poche: 256 pages
  • Editeur : Folio (24 août 2017)
  • Collection : Folio













♦ Résumé ♦

     Ghislaine de Montfaucon était la reine des tricheuses. Devenue maîtresse dans l'art de créer des mots, elle inventait elle-même les définitions qui finissaient par devenir réelles à ses propres yeux, et à ses propres yeux seulement. Un grijak ? Mais si voyons, un grijak est un ours primaire à la fourrure très drue qui fréquentait le nord du continent américain à l'ère glaciaire". Mon premier maquille les gens de jour comme de nuit jusqu'au paradis et s'appelle Ambroise. Mon deuxième est la malicieuse Beth, grand-mère du premier. Mon troisième est une jolie auxiliaire de vie prénommée Manelle, dont mon quatrième, le vieux Samuel, est le patient favori (mais ne le dites surtout pas à Ghislaine, elle risquerait de se fâcher). Mon tout est une histoire d'amour, un hymne à la vie.




♦ Avis ♦


     J'avais déjà été charmé par le premier roman de l'auteur et celui ci en va de même. Une nouvelle fois, Jean-Paul Didierlaurent arrive à m'emporter dans son histoire.

Une bibliothèque sans livres, c'est moche comme une bouche sans dents.

     Dans ce nouveau roman, l'auteur nous fait découvrir le travail de  thanatopracteur avec Ambroise. Célibataire vivant avec sa grand-mère. Le rôle de Ambroise est de redonner un semblant de vie aux défunts afin que les familles aient une dernière bonne image de la personne décédée. Il est d'ailleurs fort intéressant de connaître les 'coulisses' de se boulot mal connu qui fait également fuir toutes les conquêtes de notre comparse.

     En parallèle, une aide à domicile prénommée Manelle, passe ses journées à partager son temps entre différentes personnes âgées en manque d'autonomies. Un métier fort intéressant qui promet des rencontres aussi agréables que  cocasses.

     Il travaille pour la mort. Elle travaille pour la vie. Tout semble les opposer mais pourtant le destin va jouer un rôle important dans la rencontre de nos deux héros.

C'est plus facile pour une mère d'embrasser le front d'un fils qui parait dormir pour une éternité paisible que de rester hantée tout le reste de sa vie par l'image d'un visage ravagé dans la mort.

     Des personnages attachants, drôle et pleins de vie pour une histoire des plus touchante.  L'auteur nous fait passer par toutes les émotions. On passe du rire aux larmes en deux phrases grâce, entre autre, à la formidable mamie Beth, pétillante qui n'a pas sa langue dans la poche. Personnage incontournable du roman.

     Pour terminer, Jean-Paul Didierlaurent livre ici, un roman beau, tendre et humain. L'écriture est encore très agréable et les personnages vous séduiront. Je ne peux que vous conseiller cet hymne à la vie et à l'amour.


Des larmes qu'Ambroise accueillit comme la récompense d'un travail bien fait.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mes voisins les Goolz : Sale nuit pour les terreurs de Gary Ghislain

Outliers T1 - Les anomalies de Kimberly McCreight

Après nous T1 Au commencement de Myra Eljundir