samedi 5 décembre 2015

Qui es-tu Alaska ? de John Green







  • Poche: 416 pages
  • Editeur : Gallimard Jeunesse
  • Collection : Pôle Fiction

Résumé:

 Miles Halter a seize ans mais n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska. La troublante, l'insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante.
Amitiés fortes, amour, transgression, quête de sens : un roman qui fait rire, et fondre en larmes l'instant d'après...


Avis:

 Après la petite déception qu'a été 'La face cachée de Margo', j'avais un peu d’appréhension avec celui ci car le résumé n'est pas des plus vendeur...

Et finalement, malgré une intrigue presque inexistante, j'ai passé un très bon moment de lecture avec ce nouveau John Green. Les personnages attachants , drôles ou encore mystérieux y sont pour beaucoup. Les dialogues entre nos comparses vont feront sourires à de nombreuses reprises et je me suis beaucoup attaché à eux . J'ai également apprécié vivre cette année universitaire en leur compagnie. Nous passons du rire au larmes (pour les plus sensibles ^^) en quelques pages.

En ce qui concerne 'l'intrigue', l'auteur nous tient en haleine car les chapitres, très court,  se présentent sous la forme d'une sorte de compte à rebours. Une bonne partie du livre se déroule 'avant' un évènement, pendant que l'autre moitié du livre se passe 'après' ce même évènement .
On sait d'ores et déjà qu'il va se passer quelque chose avec ce compte à rebours et  j'en avait d'ailleurs une petite idée qui au final n'était pas bien loin du compte.

Encore une fois, ce roman de John Green est pleins de bons sentiments et c'est plutôt bienvenue afin d'oublier tout les tracas du quotidien... Ce roman est parfait pour passer un très bon moment de lecture.

Pour terminer, oui, je vous conseille cette lecture si vous souhaitez vous vider la tête. Il se lit très vite, la plume est fluide et ce roman contient lui aussi, son lot de jolies citations.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire