jeudi 24 décembre 2015

Les Fauves de Ingrid Desjours








  • Broché: 440 pages
  • Editeur : Robert Laffont (8 octobre 2015)
  • Collection : La Bête noire


Résumé:

 Votre pire prédateur : Celui qui vous aura apprivoisé. " Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! " À la tête d'une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l'État islamique, l'ambitieuse Haiko est devenue la cible d'une terrible fatwa. Lorsqu'elle engage Lars comme garde du corps, le militaire tout juste revenu d'Afghanistan a un mauvais pressentiment. Sa cliente lui a-t-elle dit l'entière vérité sur ses activités ? Serait-ce la mission de trop pour cet ancien otage des talibans ? Dans cet univers où règnent paranoïa et faux-semblants, Haiko et Lars se fascinent et se défient tels deux fauves prêts à se sauter à la gorge, sans jamais baisser leur garde.


Avis:

Premier thriller d'Ingrid Desjours pour ma part et je n'est pas été déçu du voyage . Je connaissais l'auteure dans un autre style avec sa trilogie KALEB que j'avais beaucoup aimé sous le pseudonyme de Myra Eljundir.

Ce roman, qui traite d'un sujet d'actualité dur est pour moi une grande réussite. Dés les premières lignes, une tension s’installe en nous avec un début très fort ! L’écriture fluide d'Ingrid Desjours rend l'histoire hyper addictive. On va y suivre Haiko, fondatrice de l'association NerF, qui aide les jeunes djihadiste à se déradicaliser en les empêchant de se rendre en Syrie. Mais cette association n'est pas du goût de tout le monde et Haiko se retrouve être la cible d'une Fatwa qui lui vaudra de se retrouver en compagnie d'un garde du corps, Lars, ancien militaire d’Afghanistan, afin d'assurer sa sécurité .

L'intrigue est ficelée d'une main de maitre. Notre cerveau s'en retrouve chamboulé par toutes les suspicions et rumeurs qui reposent sur Haiko et sa famille. Haiko elle même reste très évasive sur le sujet, de quoi douter de son honnêteté.  Il n'est vraiment pas simple de démêler le vrai du faux de toute l'histoire . Qui ment ? Qui dit vrai ? Qui manipule qui ? Et si tout avait était inventé par Haiko et sa famille ?!
Les personnages sont bien construit et la psychologie de chacun est bien mise en valeur, de quoi nous imprégner encore plus des émotions ressentis. Ce sont deux forts caractère et on se demande quand tout va péter en eux tant il y a de la tension au fur et à mesure que l'histoire et  les révélations surgissent . Les secondaires ont également une importance dans l'histoire et ils ne sont pas des plus simple à cerner. Sont ils du bon côté ? Qui joue un double jeu ?

Autre point intéressant , des infos, des extraits de sites internet, de livres ou encore des retours sur les attentats de Charlie Hebdo viennent ponctuer des débuts de chapitres et c'est hyper intéressant . On y découvre différentes façons qu'a DAESH pour recruter les futurs Djihadistes ainsi que d'autres formes de Djihad que je ne connaissait pas. Rien dans ce livre ne m'a déçu. Tout, que ce soit l'ambiance du livre, l'intrigue, les personnages, l'écriture, cette façon d'être tenu en haleine du début à la fin, le rythme , le suspens haletant...  m'a plu. Un livre à lire absolument tant il est formidablement bien construit .

Quant à la fin, je l'ai trouvée bouleversante ! Lars lâche prise pour un final fort en émotions !

Je n'ai plus qu'un mot à dire FONCEZ !!!







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire